L’Hôtel Bel Azur de Grand-Popo a abrité les 11 et 12 décembre 2019, un atelier de formation en coaching et développement personnel de l’équipe d’exécution du projet N’TCHITE. Cet atelier brillament animé par le coach @Serge Houndjahoue, est venu à point nommé réveiller et renforcer le Leitmotiv des participants avant le démarrage des activités et interventions dans les zones cibles. Il est organisé donc pour s’assurer que celle-ci se renforce sur les notions et les bases élémentaires du coaching et du développement personnel tout en mettant en relief son rôle de pionnier et sa responsabilité à travers son leadership afin de véhiculer individuellement et collectivement les valeurs positives pour la mise en œuvre efficace du projet.

  • POINT DES COMMUNICATIONS

Communication 1 : Le Coaching et sa place dans le projet N’TCHITE.

Cette communication s’est déroulée sous deux techniques de présentation : la maïeutique socratique au départ avant de déboucher sur une présentation magistrale. Le coach principal de cette rencontre, M Serge Pascal HOUNDJAHOUE a, après avoir présenté l’objectif de l’atelier, clarifié les concepts clés et importants à cerner tels que :

  • La notion du Comportement et du Changement de comportement
  • Le rôle du coaching qui est l’ART de faciliter le déploiement du potentiel humain en vue d’atteindre des objectifs importants et significatifs (les éléments clés de cette définition constituent l’essence du coaching)
  • Le développement personnel

Un débat participatif s’en est suivi sur Les valeurs que doit avoir un coach, ses principes et les potentialités et les connaissances dont il doit faire preuve.

Communication 2: L’intelligence émotionnelle au cœur de la performance des équipes: Cas de N’TCHITE

La clarification des valeurs au sein de l’équipe a permis de mettre un accent particulier sur le rôle et l’importance des valeurs au sein d’une équipe, On retiendra avec cette communication que « les valeurs sont notre boussole personnelle » et « c’est la somme de nos décisions qui finit par créer notre destinée ». Pour être plus pratique, le coach a soumis les participants à un exercice introspectif et poignant basé sur l’estime de soi et les décisions importantes à prendre pour atteindre la perfection.

Après cette étape introductive, il y eu la communication sur l’intelligence émotionnelle au cœur de la performance des équipes, les caractéristiques et différences entre l’Intelligence Intellectuelle et l’Intelligence Émotionnelle.  Cette partie a débuté par une vidéo qui explique clairement ce que c’est que l’intelligence émotionnelle et son importance. A sa suite, le communicateur a largement clarifié le concept et montrant aux participants le rôle déterminant que jouera l’intelligence émotionnelle dans l’attente des objectifs du projet.

Communication 3: Présentation du thème : le chemin de la perfection

Le coach a entamé le programme de la deuxième journée journée par une déclaration du jour, un exercice de réveil d’esprit sur le thème le chemin de la perfection.

Le coach a, après cette déclaration, invité les participants à suivre attentivement un film intitulé Jonathan Livingston, le goéland, un film qui révèle le parcours difficile d’un oiseau qui, malgré les handicapes sociaux et culturels auxquels il est confronté, a su surpasser ses limites de vols, a cultivé en lui l’esprit de perfection aussi surtout d’amour et de partage.

vue partielle des participants pendant le visionnage du film

En se basant sur les leçons de ce film, le coach a rappelé aux participants que pour réussir cette mission du projet N’TCHITE, les participants doivent prendre l’exemple de cet oiseau en cultivant d’avantage et au maximum la patience, le courage, la force, la persévérance et la conviction nécessaire pour montrer à nos cibles qu’une grossesse n’est pas une fatalité et que tout est encore possible si l’on a la volonté de se reconstruire. Les participants ont énuméré plusieurs facteurs de la perfection que l’équipe Projet devra prendre en considération pour améliorer son sens du développement personnel et de l’estime de soi. Quelques phrases philosophiques ont marqué l’attention des participants dont voici quelques extraits :

« Le paradis n’est pas un lieu, c’est la notion de la perfection » ;

« La vitesse parfaite c’est l’omniprésence »

pour ne citer que celles-là. Cette communication sur le chemin de la perfection vient enrichir l’importance et les valeurs du coaching et aussi la nécessité de cultiver l’intelligence émotionnelle.

Au terme de cet atelier, on retient globalement que la notion du coaching est bien perçue par tous les participants. Ils y ont d’ailleurs tous adhéré et se sont engagé se l’approprier davantage afin de la mettre au service de l’atteinte des objectifs du projet N’TCHITE. Les activités ont pris fin sur des mots de témoignages émouvants des participants les mots de remerciements, de félicitations de madame Christelle ASSOGBA MAILLARD, Présidente d’APESSA et Chef du Projet N’TCHITE.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.