Les congés prolongés pour cause de COVID 19 sont une occasion pour les jeunes et leurs parents de découvrir de nouvelles opportunités pour construire la confiance en soi et l’estime de soi, adopter une sexualité responsable et faciliter le dialogue parent-enfants. Suivez en direct sur Facebook, ce vendredi 24 avril 2020 à partir de 15h, Me Huguette BOKPE GNACADJA (ex Coordonnatrice Nationale de #WILDAF Bénin) et Mme Christelle MAILLARD (Présidente de l’ #APESSA) sur l’émission interactive #EnTouteConfiance. N’hésitez pas à partager vos avis, témoignages et commentaires avant, pendant et après le direct ! Abonnez-vous dès maintenant au compte Facebook Huguette Bokpe Gnacadja et à la page facebook APESSA BENIN

OFFRE DE BOURSE APESSA AUX INSTUTIONS UNIVERSITAIRES

IRSP (Institut Régional de Santé Publique) —  FSS (Faculté des Sciences de la Santé) — Ecole doctorale pluri disciplinaire UAC — FASHS (Faculté des Sciences Humaines et Sociales)

Dans le cadre du projet « Prévention des grossesses précoces au Bénin : développement d’une intervention basée sur l’estime de soi pour renforcer l’autonomisation chez les adolescents vulnérables » financé par le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI) et porté par l’Association Pour l’Education, la Sexualité et la Santé en Afrique (APESSA), il est offert, trois bourses de niveau Master ou Doctorat pour contribuer à la mise en œuvre du volet recherche dudit projet.

Cette offre de bourse a pour objectif de contribuer à la formation et au renforcement de capacités en recherche axée sur la santé sexuelle et de la reproduction au Bénin.

Description de l’offre

La bourse offerte couvre une période de six (06) mois (maximum).

Cette bourse comprend :

  • une allocation mensuelle pour le financement de la collecte des données de recherche
  • une participation aux activités relatives au projet.

Critères d’éligibilité

Pour être éligible à cette offre de bourse, il faut :

  • Etre admis ou inscrit dans un programme de doctorat ou de Master en santé publique, épidémiologie, sciences sociales, et tout autre domaine connexe.
  • S’engager à faire son mémoire ou sa thèse dans le domaine de la santé sexuelle et de la reproduction des adolescentes et adolescents et plus spécifiquement sur la thématique des grossesses précoces.

Critères d’évaluation

Les dossiers reçus seront évalués en fonction des critères qui suivent :

  • Concordance du profil avec l’offre de bourse
  • Qualité du dossier académique
  • Qualité du projet de recherche proposé
  • Candidatures féminines encouragées

Dossier de candidature

Le dossier de candidature est constitué de :

  • Une lettre de motivation adressée à la Présidente de l’APESSA.
  • Un CV détaillé mentionnant le profil et les expériences professionnelles et de recherche du candidat.
  • Un relevé des notes des deux dernières années.
  • Un avant-projet de recherche dans le cadre du mémoire/thèse de médecine.
  • Une preuve d’admission ou d’inscription en dernière année à un programme de Master ou de doctorat de Médecine.
  • Une lettre de recommandation de l’institution universitaire et du directeur de mémoire ou de thèse (à fournir en cas de sélection).

Soumission de dossier

Le dossier complet compilé doit être soumis, avant le 20 Mars 2020 à 23h59, par voie électronique à l’adresse : contact@apessa.net

Les dossiers incomplets ou envoyés après la date limite ne seront pas prisent en compte par le comité d’évaluation.

Pour plus d’informations, écrivez à l’adresse : contact@apessa.net   ou appelez le : 96964450.

Annonce des résultats

Les résultats seront annoncés avant le lundi 24 Février 2020 par le biais de notification par courriel.

Seuls les candidats dont les dossiers seront présélectionnés seront contactés pour poursuivre  le processus de sélection définitive à l’issue d’une entrevue.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet N’Tchité : Développement d’une intervention basée sur l’estime de soi pour l’autonomisation des adolescent(e)s et jeunes, l’APESSA Bénin lance un avis de manifestation d’intérêt pour une collaboration avec 04 coaches en développement personnel et 04 psychologues cliniciens ayant l’expérience de travail avec des adolescent ( e) s qui vont intégrer une équipe pluridisciplinaire déjà existante .

Les activités se dérouleront dans les zones sanitaires de Parakou – N’dali et ZOBOZA de Février 2020 à Aout 2021 avec  pour cibles : les adolescent(e)s scolarisé(e)s et déscolarisé(e)s ; adolescent(e)s en activité sur les marchés et dans les centres d’apprentissage.

Les candidats doivent avoir une bonne connaissance d’au moins une des langues principales des zones d’intervention (Bariba pour les zones Parakou – N’Dali et Fon pour la zone ZOBOZA).  Ils doivent également être immédiatement disponibles.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Les candidatures ont été recueillies via un formulaire en ligue jusqu’au vendredi 31 janvier 2020.

L’Hôtel Bel Azur de Grand-Popo a abrité les 11 et 12 décembre 2019, un atelier de formation en coaching et développement personnel de l’équipe d’exécution du projet N’TCHITE. Cet atelier brillament animé par le coach @Serge Houndjahoue, est venu à point nommé réveiller et renforcer le Leitmotiv des participants avant le démarrage des activités et interventions dans les zones cibles. Il est organisé donc pour s’assurer que celle-ci se renforce sur les notions et les bases élémentaires du coaching et du développement personnel tout en mettant en relief son rôle de pionnier et sa responsabilité à travers son leadership afin de véhiculer individuellement et collectivement les valeurs positives pour la mise en œuvre efficace du projet.

  • POINT DES COMMUNICATIONS

Communication 1 : Le Coaching et sa place dans le projet N’TCHITE.

Cette communication s’est déroulée sous deux techniques de présentation : la maïeutique socratique au départ avant de déboucher sur une présentation magistrale. Le coach principal de cette rencontre, M Serge Pascal HOUNDJAHOUE a, après avoir présenté l’objectif de l’atelier, clarifié les concepts clés et importants à cerner tels que :

  • La notion du Comportement et du Changement de comportement
  • Le rôle du coaching qui est l’ART de faciliter le déploiement du potentiel humain en vue d’atteindre des objectifs importants et significatifs (les éléments clés de cette définition constituent l’essence du coaching)
  • Le développement personnel

Un débat participatif s’en est suivi sur Les valeurs que doit avoir un coach, ses principes et les potentialités et les connaissances dont il doit faire preuve.

Communication 2: L’intelligence émotionnelle au cœur de la performance des équipes: Cas de N’TCHITE

La clarification des valeurs au sein de l’équipe a permis de mettre un accent particulier sur le rôle et l’importance des valeurs au sein d’une équipe, On retiendra avec cette communication que « les valeurs sont notre boussole personnelle » et « c’est la somme de nos décisions qui finit par créer notre destinée ». Pour être plus pratique, le coach a soumis les participants à un exercice introspectif et poignant basé sur l’estime de soi et les décisions importantes à prendre pour atteindre la perfection.

Après cette étape introductive, il y eu la communication sur l’intelligence émotionnelle au cœur de la performance des équipes, les caractéristiques et différences entre l’Intelligence Intellectuelle et l’Intelligence Émotionnelle.  Cette partie a débuté par une vidéo qui explique clairement ce que c’est que l’intelligence émotionnelle et son importance. A sa suite, le communicateur a largement clarifié le concept et montrant aux participants le rôle déterminant que jouera l’intelligence émotionnelle dans l’attente des objectifs du projet.

Communication 3: Présentation du thème : le chemin de la perfection

Le coach a entamé le programme de la deuxième journée journée par une déclaration du jour, un exercice de réveil d’esprit sur le thème le chemin de la perfection.

Le coach a, après cette déclaration, invité les participants à suivre attentivement un film intitulé Jonathan Livingston, le goéland, un film qui révèle le parcours difficile d’un oiseau qui, malgré les handicapes sociaux et culturels auxquels il est confronté, a su surpasser ses limites de vols, a cultivé en lui l’esprit de perfection aussi surtout d’amour et de partage.

vue partielle des participants pendant le visionnage du film

En se basant sur les leçons de ce film, le coach a rappelé aux participants que pour réussir cette mission du projet N’TCHITE, les participants doivent prendre l’exemple de cet oiseau en cultivant d’avantage et au maximum la patience, le courage, la force, la persévérance et la conviction nécessaire pour montrer à nos cibles qu’une grossesse n’est pas une fatalité et que tout est encore possible si l’on a la volonté de se reconstruire. Les participants ont énuméré plusieurs facteurs de la perfection que l’équipe Projet devra prendre en considération pour améliorer son sens du développement personnel et de l’estime de soi. Quelques phrases philosophiques ont marqué l’attention des participants dont voici quelques extraits :

« Le paradis n’est pas un lieu, c’est la notion de la perfection » ;

« La vitesse parfaite c’est l’omniprésence »

pour ne citer que celles-là. Cette communication sur le chemin de la perfection vient enrichir l’importance et les valeurs du coaching et aussi la nécessité de cultiver l’intelligence émotionnelle.

Au terme de cet atelier, on retient globalement que la notion du coaching est bien perçue par tous les participants. Ils y ont d’ailleurs tous adhéré et se sont engagé se l’approprier davantage afin de la mettre au service de l’atteinte des objectifs du projet N’TCHITE. Les activités ont pris fin sur des mots de témoignages émouvants des participants les mots de remerciements, de félicitations de madame Christelle ASSOGBA MAILLARD, Présidente d’APESSA et Chef du Projet N’TCHITE.

L’équipe du projet #NTCHITE bénéficie les 11 et 12 décembre 2019, d’un atelier de formation en coaching et développement personnel, visant capaciter chaque acteur sur les notions et rudiments élémentaires du coaching et du développement personnel. D’autre part, cet atelier leur permettra de prendre la mesure de son rôle de pionnier et de la responsabilité de son leadership afin de véhiculer individuellement et collectivement les valeurs positives pour la mise en oeuvre efficace et concertée du projet.

La première communication de la journée a été articulée autour du thème :

“Le coaching et sa place dans le projet N’Tchité”

Atelier 1: Atelier de clarification des valeurs au sein de l’équipe

Pour rappel, le projet #NTCHITE intitulé « Prévention des grossesses précoces au Bénin : développement d’une intervention basée sur l’ estime de soi pour renforcer l’autonomisation chez les adolescents vulnérables », est une recherche interventionnelle financée par le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI). Cette recherche/intervention concilie l’éducation à la santé sexuelle et reproductive, l’estime de soi et l’autonomisation des adolescents en vue du changement de comportements à risque par les adolescents à court et moyen termes.
A cet effet, l’objectif général de cette recherche est de contribuer à la prévention des grossesses précoces au Bénin à travers la mise en oeuvre et l’analyse d’une intervention combinant l’offre des services de santé sexuelle et reproductive, le renforcement de l’estime de soi et l’autonomisation des adolescents.
De façon spécifique sur le volet du coaching, il s’agit de:
– Aider la jeune adolescente mère ou en état de grossesse ou l’auteur de grossesse à comprendre et accepter ce qui lui est arrivé, à faire l’état des lieux des valeurs qui orientent sa vie et à les assainir pour un mieux-être.
– Aider l’adolescent(e) à prendre la responsabilité de sa vie.
– Contribuer au renforcement et à la consolidation du niveau d’estime de soi chez l’adolescent(e).

Le démarrage des interventions pour le projet N’Tchité financé par le CRDI est désormais plus qu’imminent !

Plusieurs activités se mettent en place sur le terrain et la dernière en date est l’atelier de formation des enquêteurs pour la collecte des données dans les zones sanitaires Parakou-Ndali, ZOBOZA. Ledit atelier s’est déroulé du 26 au 28 novembre 2019 à Cotonou.

Découvrez l’album photo de l’événement.

Madame Christelle MAILLARD et le Docteur ARNAUD AMOUSSOUHUI, co-chercheurs principaux
Vue des participants
Vue des participants

Dans le cadre du démarrage des interventions du projet, notamment l’activité portant sur l’enquête transversale pré-intervention du projet « Prévention des grossesses précoces au Bénin : développement d’une intervention basée sur l’estime de soi pour renforcer l’autonomisation chez les adolescents vulnérables. », la mission de prise de contact s’est déroulée du lundi 18 au Samedi 23 novembre 2019. Cette immersion dans les communes de Bohicon et de Parakou vise l’appropriation des nouvelles orientations de l’intervention par les principales parties prenantes locales ainsi que le lancement de l’enquête transversale pré-intervention.

Le Cèdre Dialogues fournit un média pour la cohorte de 17 projets sur la Santé et les Droits Sexuels et Reproductifs financés par le CRDI au Moyen-Orient et Afrique du Nord, et en Afrique de I’ouest, pour communiquer, partager et collaborer. Un ensemble de défis relatifs aux Systèmes d’Information de Santé et à la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents sont en train d’être explorés dans les projets d’implémentation de la cohorte, prenant en compte des éléments intersectoriels tels que le Genre, les Droits, l’Équité, l’Éthique de Recherche, et la Fragilité. En adoptant une approche de cohorte dans la mise en œuvre de ces projets de recherche, le CRDI espère renforcer le succès de chaque projet.

Nous vous invitons à télécharger le guide complet ici:

Une structure de la place intervenant dans le domaine de la santé de reproduction recherche des agents enquêteurs pour  les besoins d’une étude diagnostique pour le démarrage d’un projet portant sur la prévention des grossesses précoces dans les communes de Parakou et de Bohicon. 

2. OBJECTIF L’OBJECTIF de cette enquête est de mesurer les indicateurs de départ sur le projet.  

3. RESPONSABILITES DE L’ENQUETEUR 

Ø         Participer à la formation des agents enquêteurs/enquêtrices ;

Ø         Recueillir le consentement éclairé des personnes à enquêter sur le terrain ;

Ø         Conduire les entretiens avec les personnes indiquées ; 

Ø         Assurer la sauvegarde et le transfert des données ;

Ø         Respecter et appliquer rigoureusement la méthodologie de collecte ; 

Ø         Entretenir de bonnes relations avec les personnes enquêtées, les autorités locales et les autres partenaires du projet

Ø         Assurer la bonne gestion des matériels et équipements mis à leur disposition ; 

Ø         Faire le rapport des activités de collecte (difficultés, contraintes et succès) aux superviseurs et membres de l’équipe de coordination

4. PROFIL DE L’ENQUETEUR 

• Avoir au moins un niveau d’études de BAC + 3 en sciences sociales, sciences de la santé  est obligatoire ;

 • Avoir une expérience de collecte électronique est un atout; 

•          Avoir l’expérience de collecte de données dans le domaine de la santé

• Parler couramment au moins une langue locale des communes de Parakou et Bohicon  ;

• Etre apte à travailler sous-pression ; 

• Etre disponible pendant la période de collecte ; 

 5. CALENDRIER INDICATIF L’ENQUETE SE DEROULERA EN SIX PHASES. 

La  phase de l’enquête se  déroulera au cours du mois de Novembre 2019. L’enquête sera précédée d’une formation dont la participation est obligatoire à tous les enquêteurs sélectionnés.

 6. DOSSIER DE CANDIDATURE LE DOSSIER DE CANDIDATURE COMPREND LES PIECES SUIVANTES :

• Un CV daté et signé ; 

• Une copie des diplômes et attestations de collecte. 

Les candidats intéressés doivent déposer leur dossier de candidature au plus tard le 02 Novembre  2019 à l’adresse mail : assistantrecherche@apessa.net ou sur le numero whatshapp Tel : 60703535